Batman: Arkham City

Batman: Arkham City

Batman et Catwoman dans la ville-asile: un enchantement!

Batman: Arkham City est la suite de Batman: Arkham Asylum. Dans un Gotham City profondément bouleversé, le justicier masqué doit encore s'empliyer dans un jeu qui frôle la perfection. Lire la description complète

Les plus

  • Graphiquement proche de la perfection
  • Intrigue inétressante
  • Missions variées
  • Catwoman, un régal à contrôler
  • Compatible avec les écrans 3D

Les moins

  • RAS

Essentiel
10

Batman: Arkham City est la suite de Batman: Arkham Asylum. Dans un Gotham City profondément bouleversé, le justicier masqué doit encore s'empliyer dans un jeu qui frôle la perfection.

Batman dans une ville de fous

Batman: Arkham City met en scène le célèbre superhéros de Gotham City dans une nouvelle aventure. L'asile d'Arkham vient de fermer. Hugo Strange, psychiatre renommé, et Quincy Sharp, nouveau Maire de la ville, décident de condamner une partie de Gotham pour en faire une prison géante où sont enfermés les pires racailles qui règnent.

Protestant contre cette mesure, Bruce Wayne y est lui-même envoyé. En immersion dans un environnement chaotique sans foi ni loi, Bruce Wayne, alias Batman, doit alors survivre et comprendre ce qui se passe autour de lui.

Batman: Arkham City, complet sur tous les plans

Batman: Arkham City tient le joueur en haleine tant par son intrigue intéressante que par ses quêtes annexes ou ses références multiples à l'univers de Batman. Les fans de l'homme-chauve-souris peuvent se réjouir des rencontres avec certains personnages emblématiques, tout comme ils peuvent se délecter des scènes de combats réussies et des délicieuses scènes d’infiltration.

Dans Batman: Arkham City, il faut écouter les conversations de coin de rue pour récupérer des informations et compter sur une IA beaucoup plus affutée qu'auparavant. Gare aux traces que vous laissez derrière vous, la garde n'en sera que plus renforcée.

Catwoman en alliée

Batman: Arkham City dispose heureusement de nouveaux gadgets astucieux pour se sortir des mauvais pas. Mieux: vous pouvez prendre en main la féline Catwoman. Avec ses mouvements gracieux et ses techniques infaillibles, impossible de ne pas apprécier les combats en sa compagnie. Une fois le jeu terminé, on passe de Batman à Catwoman quand on veut pour terminer les défis.

A propos de défis, une éditeur permet de créer ses propres défis dans le jeu en choisissant le nombre d'ennemis et la carte du jeu. Cela ne fait qu'ajouter au côté grandiose du jeu.

Batman: Arkham City est un jeu qui revisite le mythe de Batman avec bonheur et éblouissement pour le joueur. Avec des graphismes de très grande qualité, jouables en 3D si votre écran le permet, c'est une grande réussite de la fin d'année 2011.